#6 Mon année Off – bien vivre son inactivité

Vous avez sauté le pas et vous vous retrouvez du jour au lendemain sans activité professionnelle. Le rythme est, au début, un peu bizarre à appréhender. Que ce soit subi ou voulu, il va falloir, pendant un temps, apprendre à bien vivre son inactivité, peu importe ce qu’en pense les autres.

Je bouine, tu bouines, il bouine … Je vous explique plus bas ce que ce joli mot patois peut bien vouloir dire …

Chômeurs : Ne pas penser que vous vivez sur le dos des autres

C’est souvent la grande question que l’on se pose et souvent le sujet à débat en France. Comment sont financées les allocations chômage?

En France, la base du système est contributif ce qui signifie que la plupart des employés, sauf exceptions, sont prélevés sur leur salaire de cotisations allant en faveur de l’assurance chômage. De manière générale, ce taux est de 4,05% prélevé sur le salaire brut.

Aussi, ce qui amène à débat est que cette cotisation est prélevée alors que potentiellement vous n’aurez peut-être jamais à en avoir besoin. C’est pour cela que l’on parle de système contributif.

Quand on est amené à parler du chômage, vous avez surement entendu quelqu’un de votre entourage dire « on paye encore pour ceux qui foutent rien » !!! Et vous y penserez le jour où vous pointerez au pôle emploi. Cependant, gardez bien en tête que si vous avez des droits c’est que vous avez cotisé pour les avoir et qu’en aucun cas il faut avoir à se justifier.

img_20190726_1024543238408755808919321.jpg

Apprendre à bouiner un peu

Quand vous étiez en poste, vous courriez partout, vous étiez surement stressé et vous n’aviez le temps de rien. Vos enfants et vos proches vous manque, vous avez l’impression de passer à côté de beaucoup de choses. Et clairement, si il y a bien un moment où pouvez souffler un peu, c’est bien maintenant. Ce moment où vous êtes inactif.

C’est donc le moment de bouiner ! Bouiner vous dites? N’oubliez pas que je viens de Normandie et qu’on a l’habitude d’employer des termes bizarres comme la clanche ou encore passer la toile.

En ce qui concerne le fait de bouiner c’est tout simplement prendre son temps, se disperser en activités sans grand intérêt et vous savez quoi? Et bien, ça fait un bien fou !

Bouiner c’est allumer Nexflix et regarder un film d’amour, une série débile en mangeant des bonbons dans son canapé. Bouiner c’est feuilleter un magazine sans vraiment s’y pencher … c’est prendre les choses avec légèreté. Et c’est autorisé car ça diverti sans pression.

Mon inactivité au service de ma vie

Au final, vous trouverez dans l’inactivité une ressource puissante pour au contraire vous développer et grandir. Et au final, vous ne serez pas si inactif que ça.

C’est le moment de faire le point sur votre vie professionnelle et vos projets d’évolution. C’est le moment de vous demander si vous avez envie de repeindre la cuisine. C’est le moment aussi de vous mettre à jour sur tout : les rdv médicaux (ça fait 6 mois que vous vous dites que vous avez mal au dos …), les tri des boîtes mails, les 12 560 photos de vos dernières vacances, et vos copines que vous n’avez pas vu depuis des mois. Vous venez d’apprendre que Coralie a rencontré l’amour.. Vous en avez raté des choses.

img_20190726_102206539439491355985342.jpg

Au final, mes journées sont toujours bien remplies. Je m’instruis, je lis des livres qui font du bien, je lis des articles, des magazines, je mange des choses dont j’ai envie car j’ai le temps de faire le courses, j’ai rangé les placards, fait du tri, et j’ai surtout, énormément pris soin de moi et bossé sur moi-même.

J’ai posé les bases d’un nouveau départ et j’ai commencé à écrire le rêve de ma vie professionnelle. Chose que je n’aurais jamais pu faire si j’avais été en activité à côté !

Au final, je n’ai pas chaumé, quoiqu’on en pense d’un point de vue extérieur.

Fuyez la culpabilité

Ne pensez pas que vous êtes fainéants et ne laissez pas les autres vous le dire. Les remarques du genre « oui mais t’as le temps, tu ne bosses pas » vous allez vous en prendre dans la face et c’est normal et pas faux. Mais chacun utilise son temps comme il le veut.

Ne cherchez pas à combler le vide de vos journées et du temps juste pour nourrir votre culpabilité ou pour prouver aux autres que vous êtes hyper actifs.

Moi j’en joue parfois, j’arrive encore à dire que je suis fatiguée, avec le sourire voire même que les vacances commencent dans une semaine (alors que techniquement cela fait plus de 3 mois que je ne travaille plus).

Le corps et l’esprit ont besoin d’inactivité par moment, ça rend plus performant et plus créatif.

J’espère que ces quelques mots vous donneront envie d’en lire encore.

A très vite pour un autre article.

Sarah.

Et vous, dites-moi, vous aimez bouiner?

Publicités

Une réflexion sur “#6 Mon année Off – bien vivre son inactivité

  1. Katellen dit :

    Je suis ravie de retrouver ici ce terme « bouiner » qu’en bonne Bretonne exilée en Normandie, je maîtrise parfaitement depuis le plus jeune âge ! Tu as parfaitement raison d’évoquer ce temps pour soi qu’on prend très rarement quand on court toute la semaine entre le travail, les enfants et la maison. Il y a plein de choses que je voudrais faire (finir un travail d’écriture, ranger mon bureau, faire des albums photos…) mais que je relègue à une date inconnue car quand j’ai enfin un moment à moi, je n’ai plus le courage de le faire. Au final, les semaines et les mois passent, et je me dis souvent que je ne fais rien de sympa la plupart du temps. Alors, profiter de moments à soi en période « d’inactivité « , ça ne me choque pas. Je pense que ce qui permet de libérer l’esprit (notamment des contraintes routinières) ne peut être que bénéfique pour le corps (et donc pour la Sécurité Sociale !!!).

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s