#3 SMM : les enfants et les écrans

Vous avez surement déjà vu ces articles qui vous disent : pas d’écrans avant 3 ans. La publicité passe en boucle aujourd’hui à la télévision. Je vous rassure, avant d’avoir mon bébé, j’étais formelle sur le sujet : Clarysse ne regardera pas la télévision. Ça vous fait rire hein ? Et vous avez raison ! Focus sur les écrans et nos enfants dans la saga des mauvaises mères !

Je trouve que la démarche du zéro écrans est extrêmement difficile et je vais alimenter mon propos. Dans une nouvelle ère du 100% digital, la donne à changé. Si on suit les évolutions, les écrans deviennent omniprésents : faire nos courses via le drive, faire son shopping sur des sites de e-commerce, se divertir sur NETFLIX™, s’informer et même s’instruire. Je suis une convaincue. t pour autant, nous sommes face à la problématique du zéro écrans pour nos enfants.

Nos comportements en tant que parents

Tenons un raisonnement tout simple … Vous mangez un petit bout de chocolat dans votre canapé et votre progéniture en salive à côté de vous et ne jure que par ce morceau si délicieux. J’ai envie de dire : normal et il ne comprend pas pourquoi il n’a pas le droit d’en manger. Et après tout, pourquoi il n’aurait pas le droit ?

Ici, j’en réfère à l’exemplarité. Nos enfants nous copient, font comme nous et veulent faire comme les grands. Nous avons un téléphone alors pourquoi pas eux?

Dès lors que j’ai plus ou moins utilisé mon portable devant Clarysse, je ne m’en suis prise qu’à moi-même. Je ne suis pas valeur d’exemple. Et clairement, j’ai du mal à raisonner. J’utilise mon portable pour mettre de la musique, pour regarder le programme TV et pour aller sur les réseaux sociaux. Encore pire, j’appelle souvent ma mère via messenger pour que Clarysse la voit. C’est génial ces nouvelles technologies, on créé du lien, un souvenir mais on reste sur un écran !

Alors voilà, si on voulait vraiment respecter la règle du pas d’écrans avant 3 ans, il faudrait nous-même nous retirer des écrans tant que l’enfant est dans la même pièce que nous.

Défi de taille non?

Parfois, ça nous aide quand même

Je n’ai pas honte de dire ça mais par exemple le matin, un petit dessin animé, à priori, cela ne fait pas de mal. Le week-end, on en partage même un ensemble et parfois Clarysse me demande ce qu’elle voit et je lui explique que l’animal qu’elle voit c’est une girafe ou encore un zèbre. On rentre dans une sorte d’inter-action ou je sens bien qu’elle ne scotche pas.

Comme je dis souvent, c’est l’instinct maternel qui doit prendre le dessus. Vous n’avez pas à culpabiliser si vous laisser votre petit 10 minutes devant la télé le temps d’aller vous brosser les dents ou finir de vous habiller. Nous ne sommes pas des wonder woman qui peuvent tout gérer en même temps avec une main de maître. On a le droit d’avoir des failles et même des besoins de solitudes ou de souffler quelques fois.

Je pense que, tant que ce n’est pas à l’excès, ça va encore. Il ne faut pas non plus que ce soit dans une dynamique de rituel. Car dès lors que vous allez stopper le rituel, cela va être difficile.

two person standing under lot of bullet cctv camera
Photo de Burst sur Pexels.com Dans un monde complètement connecté aux écrans, comment s’en sortir?

Mettez des points de contrôle. C’est à dire que je regarde comment Clarysse se comporte et comment elle réagit quand il n’y a pas la télévision. Il n’y a pas de crises, on passe vite à d’autres choses et d’autres activités. Encore mieux, c’est même elle qui éteint.

Pourquoi on aura du mal

On ne va pas se mentir mais nous sommes dans la 4ème révolution industrielle ou la révolution digitale. Alors franchement, il va être difficile de passer au travers. Sauf si on décide d’avoir un comportement à l’opposé et renié tout écran, ce qui est très respectable. Sinon, on verra des écrans partout. On lit sur des écrans, on fait des exposés en allant sur internet, d’ailleurs vous me lisez sur un écran.

Tout va tourner autour du digital et d’internet. Des innovations vont éclore de toute part et seront centrées sur ce que le digital sait faire de mieux : captiver par l’image.

Quand ça déborde

Si vous voyez que votre enfant abuse, c’est votre rôle de parents de reprendre la main :

On éteint la télévision

On range son portable et son ordinateur

On fait le plein d’activités créatives et reposantes

On sort de la maison

img_20190625_181547-15019275190509043539.jpg

Mais tout cela n’a rien de facile à mettre en place. On se rend compte que ça à débordé le jour ou la coupe est pleine et où c’est trop tard.

Je suis loin d’être une anti-télé, et si je suis comme ça, c’est pas par facilité ou parce que j’ai choisi d’être un peu égoïste. Parfois, je fais comme je peux et ce que je peux, pour éviter la charge de trop. Et à côté de ça, je suis partagée avec le bonheur et le sourire que mon enfant a sur le visage quand elle retrouve son personnage préféré.

« Il existe deux types d’études sur les conséquences de la télévision chez le jeune enfant. Les premières montrent que l’enfant qui regarde la télévision développe plus lentement l’acquisition du langage ; et les secondes montrent qu’un bébé qui joue dans une pièce où un téléviseur est allumé a des périodes de jeu moins longues. Or, la durée des jeux spontanés d’un bébé est le meilleur indicateur de son développement futur. C’est pourquoi les chercheurs déconseillent même actuellement de faire jouer un bébé dans une pièce où un téléviseur est allumé »

Aujourd’hui, je n’ai aucune inquiétude sur mes agissements tant j’observe ma fille et sa capacité a nous sortir un tas de mots et des phrases bien conçues à même pas deux ans.

Une fois de plus, à petites doses et selon le profil de votre enfant, faites comme bon vous semble !

 

 

 

 


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s