Ironman, vous avez dit ?

Votre voisin vous a dit qu’il s’était inscrit sur l’Ironman des sables d’Olonnes ce dimanche 16 juin et vous l’avez regardé avec des yeux interrogateurs. De quoi me parle t’il ? Je ne connais pas l’anglais ! Pas de panique, c’est en train de cartonner partout dans le monde et cela a un lien avec le sport. Vous me suivez ? Je vous dit tout !

Ce dimanche 16 juin, j’étais au taquet sur mon téléphone à suivre le live de l’IronMan des sables d’Olonnes. Pour sa première édition, l’épreuve a cartonné et semble avoir séduit largement le public et les participants. Plus qu’une épreuve, participer à un mythique IronMan doit être un souvenir qui reste à jamais gravé.

Avant tout des épreuves sportives

Toutes ces courses nommées Ironman, Toursman ou encore Frenchman ont un grand point commun qui est le dépassement de soi au travers de l’accomplissement d’un défi sportif plutôt de taille. Ces épreuves sont en général des épreuves de grand format.

Les plus connues, les Ironman regroupe 3 épreuves phares : natation, vélo de route et course à pied.

ironman-bahrain-70-3.jpg

IronMan : Au total c’est 140.6 miles de distance. C’est pour cette raison que le format half est appelé IronMan 70.3. Ici c’est 3.8km de natation, 180.2km de vélo et 42.95km de course à pied.

IronMan 70.3 : 1.9km de natation, 90km de vélo, 21.1 de course à pied

Vous l’aurez compris, on joue dans la cour des grands et on ne se pointe pas à ce genre d’épreuve, sans rien.

Mais aussi des marques bien huilées

Vous avez déjà surement vu passer des photos ou vidéos de ce genre de course. Facilement reconnaissables, arche noir et rouge, logo flamboyant et notoriété bien installé. Le concept cartonne. C’est comme un label qu’il faut obtenir. Il se déplace de ville en ville avec presque le même rituel.

« You are an IronMan »

World Triathlon Corporation est une compagnie privée qui organise, promeut et licencie les tritahlons Ironman, Ironman 70.3, Ironman 5150, Irongirl et Ironkid. Le tout regroupe un ensemble d’activités de l’organisation des événements à la commercialisation de produits dérivés et de goodies à l’effigie de la marque.

Le nom de « Triathlon Ironman » dont la WTC est propriétaire est associé au triathlon Ironman originel d’Hawaï qui est devenu aujourd’hui le championnat du monde d’Ironman (« Ironman World Championships ») à Kailua-Kona dans l’archipel d’Hawaï.

Il y aurait même une académie Ironman qui formerait des futurs coach certifié IronMan™.

Puissant non?

screenshot_20190620_204007899707753478491247.jpg

Un défi qui se mérite

Réussir ce genre de défi est exceptionnel. Il faut avoir une préparation physique adaptée et anticipée. Je ne saurais vous dire comment faire puisque je suis bien loin d’en être là mais j’ai conscience de ce que cela peut représenter, ayant des connaissances proches qui en ont déjà fait. Au delà de compétences physiques, certaines épreuves sont désormais réservées à une certaine élite, tellement elles sont prisées.

Participer à l’IronMan d’Hawaï n’est pas si simple. Au délà d’avoir les moyens de s’offrir le voyage et de gérer toute la logistique associée, cette mythique épreuve est aussi soumise à une sorte de qualification. En effet, il faut participer à d’autres IronMan et avoir une bonne place au classement général.

Côté prix, il est difficile de parler d’un prix fixe puisque le coût varie selon la ville. Mais il faut compter à minima un peu plus de 200€ pour un half et pas loin de 1000€ pour Hawaï. Et attention, le prix augmente avec le temps. Si vous traînez à vous inscrire, vous paierez plus cher.

Vous l’aurez donc compris, ça se mérite !

36898413_10156686175024674_641266341306695680_n

Mon oeil marketing

Je trouve ce concept plutôt bien rodé d’un point de vue marketing : notoriété bien installée, faire un IronMan™ c’est quand même la grande classe. Au delà de l’épreuve, c’est pour le plaisir du label.

L’image de marque est bien positionnée, je trouve que c’est assez qualitatif et facilement identifiable. Des échos que j’ai eu, c’est plutôt pas mal.

En tant que spectateur, j’apprécie le fait de pouvoir facilement suivre les coureurs pendant l’épreuve. Cela fait plusieurs fois que je le fais et c’est intuitif et en quasi temps réel sur le site internet.

En parlant du site, on sent l’envie de vraiment créer une communauté autour de la marque avec une partie articles et bons conseils qui sont les bienvenus. Convivialité et humour semble aussi au rendez-vous sur le compte Instagram Français.

Alors, ça vous donne envie?

Retour sur l’IronMan des Sables d’Olonnes pour avoir un petit aperçu

****Un grand merci a ma petite machine Baptiste pour ces superbes clichés****

Publicités

Une réflexion sur “Ironman, vous avez dit ?

  1. Clairounette dit :

    Super cet article !
    Et c’est vraiment tout ça « IRONMAN » !
    Mon chéri a fait le 70.3 de Vichy l’année dernière après quelques années de triathlon en local.
    Une énorme découverte, la première heure sur le village IRONMAN on ne s’est pas trop sentit à notre place, des gros muscles, de belles machines et finalement en discutant avec les gens autour de nous c’est hyper ouvert et convivial. L’esprit Américain est bien présent, le toujours plus aussi, les produits dérivé sont pour certains improbables lol !
    Bref ! Si un Ironman est près de chez vous ou qu’un ami vous dit allez vient avec moi, n’hésitez pas vous ne regretterez pas.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s