La ville des 2 roues

Dans la course effrénée de la protection de l’environnement, on nous encourage encore plus à prendre les transports en commun ou prendre nos chers amis les deux roues pour nous déplacer. C’est une super idée mais on observe aujourd’hui une problématique autour de la cohabitation sur les routes qui peuvent, parfois, mener à des drames évitables. Voici quelques informations bonne à savoir pour ne pas voir l’essor des deux roues comme un enfer.

L’essor puissant des trottinettes électriques

En 2018, c’est plus de 233 000 engins qui ont été vendu. Aujourd’hui, c’est 12 opérateurs de trottinettes en libre service dans Paris.

Caractéristiques

Une trottinette électrique est un nouveau moyen de déplacement qui fait fureur un peu partout en France et surtout dans les grandes villes. Petit plaisir d’achat privé, la trottinette s’invite désormais dans les villes en presque libre service pour se déplacer à l’image des Vélib. Elle a une autonomie intéressante selon les marques et, comme un téléphone, se recharge quand c’est nécessaire.

Le port du casque n’est, malheureusement, pas obligatoire. Ce qui semble être une hérésie compte du nombre de chutes ou risques associés à l’utilisation du produit.

Où on roule ou repenser le partage de l’espace public

Trottinette électrique : nouvelles règles en septembre 2019

6 mai 2019

Un décret devrait préciser les règles de circulation avec un engin motorisé (trottinette, monoroue, gyropode, hoverboard, …) pour les rapprocher de celles encadrant l’usage du vélo électrique.

Autant dire que, pour le moment, rien n’est bien établit en terme de législation sur l’utilisation de tels engins.

L’utilisation de la trottinette électrique serait sur le trottoir si la vitesse n’excède pas les 6km/h.

Cependant, sur le site service public.fr, la consigne est simple : il est interdit de circuler sur les voiries publiques (trottoir ou piste cyclable) avec une trottinette à moteur. On peut donc en conclure qu’il faut rouler sur la route. Sympa non?

man riding on bird electric scooter

Photo de Denniz Futalan sur Pexels.com

Ne nous mentons pas. Nous sommes ici en présence d’un réel problème qui n’a pas été anticipé par les autorités et les constructeurs. Comment bien partager l’espace public entre piétons, voitures et deux roues?

Cycliste et automobiliste, tous responsables

Il m’arrive souvent de prendre mon vélo pour faire des trajets quotidiens n’allant pas au delà des 10 kilomètres. C’est vraiment agréable. Cependant, il est certain que cyclistes et automobilistes avons encore du mal à partager la route.

Voici quelques règles à bien comprendre ensemble pour bien cohabiter en ville :

  • En ville, la distance entre un vélo et une voiture doit être de 1m. Cette distance s’applique aussi bien en cas de dépassement des deux côtés. Quand une voiture dépasse, elle doit respecter cette distance mais quand un vélo veut dépasser une voiture, typiquement à l’attente d’un feu rouge, il doit le faire aussi. Imaginez que le feu passe au vert et que la voiture que vous dépasser décolle, vous pouvez aller au carton.
  • Le code de la route est le même pour tout le monde. Et là je pense aux cyclistes qui régulièrement roulent sur les trottoirs, ou grillent les feux rouges et les stop.
  • Garder son sang froid : rien ne sert d’en venir au main sur la route parce qu’on est pas d’accord. Soyons patients que ce soit sur le vélo ou dans notre voiture.
  • Pas de téléphone : l’usage du téléphone n’est pas moins dangereux à vélo et pareil pour les écouteurs. Je ne peux que les prohiber compte tenu du fait qu’il faut être très à l’écoute de son environnement à vélo.

Nous sommes, à la base, beaucoup plus vulnérables à deux roues qu’en voiture. Nous avons donc tous à adopter un comportement responsable pour bien partager la route avec, en plus, les nouveaux engins que l’on voit apparaître sur le marché et qui peuvent nous amener à repenser la route, surtout en ville.

man riding bicycle on city street

Photo de Snapwire sur Pexels.com

82% des piétons traversent en dehors des passages protégés. 58% des cyclistes roulent sur le trottoir. 40% des usagers de trottinette électrique ou hoverboard frôlent les piétons à vive allure.

La violence routière

Un nouveau phénomène est donc en train de voir le jour sous le nom de violence routière.

Vous pétez les plombs parce qu’on vous a coupé une priorité ? Vous en venez aux mains avec un automobiliste qui vous a frôlé alors que vous étiez à vélo? Vous avez percuté un piéton alors que vous étiez sur une trottinette?

Je vous rassure, cela m’est déjà arrivé de m’énerver au volant. Surtout quand j’étais enceinte et animée par la peur qu’ils nous arrivent quelque chose. Mais au final, cela ne sert à rien. A vélo, c’est pareil, j’ai failli me faire percuter par des voitures.

Le mieux à faire c’est de passer votre route si vous sentez que vous allez péter les plombs. Sinon et si vous en avez la possibilité, il faut communiquer avec l’autre. Lui expliquer en quoi son comportement est dangereux, sans jugement. Une fois, on s’est fâché avec une famille qui roulait sur la piste cyclable et nous en voiture. La petite fille était derrière sans surveillance et les parents devant. Un cycliste est vulnérable et instable, surtout à cet âge. Aussi la petite faisait énormément d’écart. Heureusement que nous roulions à 20km/h.

Nous avons essayé d’expliquer au papa que c’était dangereux malgré nos attentions et .. il a pété les plombs 🙂 !

Sans vouloir jouer la bonne mère, rien ne sert de partir en vrille. Essayons de cohabiter tous ensemble sur cette route qui s’ouvre de plus en plus à tous. Et espérons que les autorités agissent rapidement ce sens.

 

 

 

 

 

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s