Météo-sensibles

Je ne sais pas vous, mais moi j’ai l’impression d’être hyper liée à l’activité météorologique. Quand il faut beau, j’irai déplacer des montagnes et quand il pleut, c’est le moral à zéro. Pourquoi sommes-nous comme ça? Y a t-il un lien réel entre le temps et l’humeur?

Le soleil c’est une source du lumière et de chaleur non négligeable. Etre météo-sensible c’est être sujet à voir son humeur et moral changer selon la météo. On parle aussi de météo-sensibilité dans les activités commerciales pour mesurer le lien entre la météo et les ventes. De nouvelles techniques visent à analyser l’impact de la météo passée sur les ventes pour donner des prévisions sur les futures ventes. Futé non?

Alors, quel est votre lien avec la lumière et le soleil?

Le lien entre la météo et le commerce

Pour avoir bossé pendant des années dans l’univers de la construction de piscine, il semble évident qu’il y ai un lien entre la météo et certains comportements d’achats. Par exemple, les années de canicule ont tendance à impacter positivement le business de la piscine l’année qui suit. Dans la même thématique, les vendeurs de glace font carton plein dès qu’il fait chaud et beau.

D’une manière générale, on aurait tendance à dépenser plus quand il fait beau. La première explication est liée au fait que l’on va sortir plus de chez nous et donc potentiellement plus fréquenter les rues commerçantes.

Aussi, notre moral qui bat la chamade nous donnerait envie de nous faire plaisir et de mettre nos petites gambettes à l’air en achetant une nouvelle robe.

img_20190504_1735326255035303674495272.jpg

Les bienfaits du soleil sur le moral

Le soleil permet de synthétiser la sérotonine, une hormone qui a beaucoup d’influence sur notre bien-être intérieur. Elle régule le sommeil, développer l’appétit, la mémoire et aide à être de bonne humeur.

La lumière du soleil agit sur l »horloge interne, une zone du cerveau située derrière les yeux.

Personnellement, je fais partie de ces gens qui sont énormément influencés par la météo et le soleil. J’ai plus de mal l’hiver que l’été, quand les journées sont courtes et peut-être plus maussades. Ce n’est pas forcément la chaleur que j’aime mais plutôt la luminosité.

La dépression saisonnière est un phénomène réel et clairement identifié. Ce mal toucherait 1 personne sur 5!

La vitamine D dans tout ça

Le constat est de dire qu’on en manque cruellement au quotidien. Votre médecin va surement vous prescrire une ampoule à prendre et vous pensez que vous allez faire l’hiver avec. Détrompez vous, ce n’est vraiment pas suffisant. Au mieux, cela va combler vos besoins d’une semaine.

Alors pendant l’été? Il est plus probable de synthétiser la vitamine D en plein été mais à condition de bien savoir comment. La Vitamine D se synthétise par la peau. En conséquence, il peut être aussi difficile de faire le plein de vitamines D en plein été puisqu’on met de la crème solaire et donc on bouche l’accès.

Ma naturopathe me faisait remarquer que le meilleur moyen de recharger les batteries est de s’exposer 20 minutes sans crème à l’heure du zénith plutôt que de passer 4 heures à la plage beurré de crème solaire.

img_20190421_130606_68337492409001824272.jpg

A noter que les peaux plus foncées ont un besoin plus important en vitamine D que les autres. Par exemple, en Suède, le population fait face à un nouveau problème de santé publique : la carence en vitamine D surtout pour les immigrés d’Afrique qui sont arrivés dans les années 90.

Les petits remèdes

Malheureusement, on ne contrôle pas la météo que l’on va avoir. Dans le meilleur des cas, on part sur un coup de tête au soleil ou on prévoit des vacances en hiver au soleil. Sinon, on reste chez nous et on attend que le soleil pointe le bout de son nez. Ne vous méprenez pas, la Normandie et le Bretagne restent des régions ensoleillées.

Cette année, j’ai souffert d’une carence en vitamine D et j’ai mis en place quelques astuces pour capter au maximum l’énergie extérieure. En février et mars, j’ai profité des quelques belles journées pour manger en terrasse et passer 20/30 minutes, bien couverte, au soleil. Idem, quand vous le pouvez, sortez de votre bureau pour prendre une pause et prenez un peu de soleil.

Comme ce n’est pas toujours suffisant, je fais aussi une cure de vitamines D en spray à pulvériser tous les jours dans la bouche. J’arrêterai en été pour reprendre à la fin des beaux jours. (Vitamines D)

Au delà de ça, j’essaye de sortir tous les jours, même quand il fait mauvais.

Il y a clairement un lien puissant entre notre bien-être et la météo. C’est parfois difficile à supporter quand y est très sensible et cette année nous a encore joué beaucoup de tours entre alternances d’un temps estival et dépressions.

Team météo-sensible ou pas?

 

Publicités

2 réflexions sur “Météo-sensibles

    • ucgfm dit :

      J’allais également te demander si tu avais testé la luminothérapie 😊
      Mon mari étant marseillais, quand on a acheté sur Rennes, notre critère numéro 1 était la luminosité dans l’appartement car c’est quelque chose d’hyper important pour son moral. Après, même s’il ne fait pas beau tous les jours en Bretagne (on ne va pas se mentir hein 🙈), le fait d’avoir les 4 saisons dans la même journée nous permettra toujours à un moment ou un autre de bénéficier de notre petite dose de luminosité

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s