Faire des économies en magasin

Quand vous faites vos achats en magasin, alimentaires ou non, vous pouvez, à tout moment, bénéficier de promotions sur des produits. La promotion fait partie de la vie des magasins pour inciter les gens à acheter ou développer leur pouvoir d’achat. Au delà des promotions pures et dures, il existe d’autres petites combines pour faire des économies quand on dépense de l’argent. Curieux non?

J’ai déjà expérimenté quelques méthodes dans ma vie d’acheteuse. Tout comme beaucoup de personnes, j’ai quelques cartes de fidélité mais je n’hésite pas non plus à négocier dès que c’est possible. Avec la concurrence accrue d’internet, les magasins ont du soucis à se faire, surtout avec la génération actuelle qui fait tout, ou presque, depuis un portable. Alors, comment on fait pour faire des économies en magasin?

Les réductions derrière les tickets de caisse

Avez-vous déjà consulté le dos de vos tickets de caisse? Lorsque vous faites des achats chez certains commerçants, vous pouvez repartir avec des tickets de caisse où, derrière, figurent des bons de réductions et d’achats à valoir dans certains magasins, locaux ou nationaux.

ticket-caisse-publicitaire-1000x620

Vous trouverez aussi ce genre de réductions sur des tickets que l’on vous donnera avec votre ticket de caisse quand vous avez fait des achats. On a tendance à les jeter mais soyez quand même attentif à ce genre de choses, ça peut toujours servir.

Négocier et y aller au culot

Avec l’essor des ventes sur internet et la concurrence forte sur les prix pratiqués sur la toile, les magasins ont parfois du souci à se faire. Quand vous voulez acheter un vêtement par exemple, vous pouvez très bien l’essayer en magasin et l’acheter sur internet. Je confesse, ça m’arrive souvent de le faire. Pire encore, parfois je regarde même sur Vinted si le vêtement est présent.

Aussi, il ne faut pas hésiter, si vous êtes à l’aise avec l’exercice, à négocier les prix en magasin. Je suis toujours partie du principe qu’un bon vendeur est quelqu’un avec qui vous pouvez négocier.

Je m’explique : vous avez vu un jean sur un site internet et vous retrouvez ce même pantalon dans un magasin. Vous l’essayer et à tous les coups, un bon vendeur viendra vous voir pour voir comment se passe l’essayage.

C’est à ce moment que vous pouvez lui expliquer que l’article vous plaît mais que vous allez l’acheter sur internet car il est moins cher. (c’est souvent valable dans les magasins mulitmarques)

Il est fort possible que vous repartiez du magasin avec l’article et le prix désiré et surtout avec une bonne image du magasin où vous aurez envie de revenir.

Pour les magasins c’est un gain, un gain d’image. Un client satisfait est un client qui revient et faire de la bonne publicité autour de lui. Vous avez été bien servie.

J’ai déjà pratiqué ce genre de choses et j’ai rarement été déçue. Après, ça passe ou ça casse mais qui ne tente rien n’a rien.

advertising business calculator commercial

Photo de Pixabay sur Pexels.com

Les cartes de fidélité

Je sais, on en a beaucoup et partout mais elles sont de plus en plus dématérialisées donc pas besoin de les stocker.

Les cartes de fidélité ont plusieurs avantages : vous êtes récompensés pour vos achats mais vous avez aussi des avantages. Typiquement, les ventes privées frappent souvent fort et sont réservées aux porteurs de carte la majeure du temps. Aujourd’hui, les marques mettent la paquet sur la fidélité car il est plus rentable de fidéliser un client que d’en conquérir de nouveaux.

Par exemple, les magasins Kiabi proposent une carte qui est doté d’un compte spécifique bébé. Pendant la grossesse, vous allez forcément dépenser de l’argent pour accueillir bébé. La marque propose donc de vous redonner en bon d’achat 10% de la valeur que vous avez dépensé à l’ouverture de votre compte bébé et ce jusqu’au 1 an du bébé. Cela vaut la peine et ça fait toujours plaisir.

Client fidèle, client récompensé, client heureux.

Acheter en gros

Les magasins, surtout alimentaires, proposent beaucoup d’offres par lots ou gros volumes. Sur le coup, on a l’impression de ne pas faire d’affaires car la note sera un peu plus salée. Mais typiquement, sur des produits à forte valeur comme la lessive ou l’essuie tout, cela vaut vraiment le coup d’acheter en gros volume si vous pouvez. En général, vous allez économiser au moins la valeur d’un produit. Sur un bidon de lessive c’est entre 8 à 10€ par exemple.

Pareil, si vous achetez plusieurs articles dans un magasin et que vous faites monter la note, il ne faut hésiter à voir si vous pouvez bénéficier d’une réduction. Souvent, on est plus enclin à faire une réduction à un client quand il achète un peu plus.

Après tout, le commerce c’est ça.

Alors, prêt à tester?

 

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s