Pourquoi j’arrête le sport

Titre un peu choc et pas tout à fait vrai mais difficile de décrire en une phrase, courte, ce qui se passe réellement dans ma tête à ce moment-là. Mais le constat est là, ma décision est prise, je dois arrêter le sport pendant un certain temps,et surtout le sport d’endurance et celui qui brûle des calories. Explications.

Une nenette en basket c’est un peu mon histoire avec le sport alors pourquoi j’ai songé à arrêter !

Contexte Global

Si j’en suis les chiffres que ma balance me donne, je pèse aujourd’hui (jour où j’ai écrit cet article), 24 février, 49,8kg. Poids que je n’ai jamais fait dans ma vie. Mon poids de forme tourne aux alentours de 54-55kg. Compte tenu de ma pratique sportive et de mon rythme de vie, mes besoins journaliers sont assez élevés.

A cet instant, j’ai un IMC à 19, un taux de masse grasse à 24,14. Une forme physique moyenne accompagnée d’une fatigue chronique malgré une bonne hygiène de vie.

Tout ça, ça signifie quoi ?

En gros, j’ai un IMC dans la norme mais on me conseille de prendre un peu de poids. De plus, mon taux de masse grasse est trop faible. Et toutes ces mesures sont valables sans prendre en compte la pratique d’une activité sportive. Elles sont essentiellement basées sur ma taille, mon poids et mon âge actuel.

Je vous laisse donc imaginer ce qui se passerait si je continue de pratiquer des sports endurants.

Je me suis donc longtemps posée la question, j’ai remué le tout dans ma tête et j’ai beaucoup pleuré. J’adore le sport, c’est ma vie, c’est mon défouloir, je partage beaucoup de choses avec les autres autour du sport. Et pourtant …

Comment prendre une telle décision et la tenir ? Quand votre vie tourne autour d’une passion et qu’aujourd’hui cette passion peut vous faire plus de mal que de bien.

La course à pied remise en cause

Sans rentrer dans les détails sur la problématique actuelle (que je détaillerais plus tard dans un autre article), je perds du poids sans explication réelle. Mes prises de sang sont bonnes, je suis en bonne santé de manière générale. Mais non, au fil des mois et des semaines, c’est toujours le même problème.

  • Je n’ai pas un appétit débordant
  • Je ne peux pas manger non plus beaucoup car j’ai beaucoup de mal à digérer
  • J’ai des crises intestinales violentes

img_7187

Par moment, j’ai perdu 1,5kg par semaine, juste à cause des crises. En gros, mon corps vidange et j’en arrive à être vide, sans énergie et sans réserves. Aujourd’hui, j’ai un diagnostic. Et un début de solution.

Au début, j’ai mis en cause la course à pied comme fautive de ces crises. Sport connu et reconnu tant pour ces vertus positives que pour son côté inflammatoire sur l’intestin. Et ces derniers temps, ça s’est juste aggravé. C’est simple, je termine un running, j’ai comme des contractions, ça passe et puis le lendemain je vais de nouveau vidanger sévère (Désolée mais appelons un chat un chat, et puis on est en 2019, je pense qu’on peut parler de tout sans savoir une étiquette J ).

De plus, la course à pied est réputée pour être un bon sport pour brûler des calories. Vous comprendrez donc, je ne peux pas me permettre d’aller en brûler et taper dans mes réserves (qui sont faibles). Chaque effort me coûte. Sur le coup, j’ai une patate d’enfer, ça me fait du bien mais au final ça a fini par me faire du mal.

Accepter le changement

Aussi, c’est très difficile pour moi, mais j’ai décidé d’arrêter complètement tous les sports à impacts et plutôt endurants. Ou alors tous ces sports qui vont mobiliser de l’énergie musculaire. Autant vous dire qu’on a presque fait le tour des possibilités autour des sports que je pratique déjà. En plus, comme j’avais décidé de me mettre au triathlon, autant vous dire qu’il faut que je me déchire niveau préparation.

J’ai l’impression que je vais vivre une deuxième grossesse sans être enceinte. C’est hyper frustrant car j’ai commencé à retrouver de bonnes sensations en course à pied (rien d’étonnant cependant puisque j’ai perdu du poids, je suis forcément plus rapide). Et je vais devoir arrêter. Je sais que quand je vais reprendre, je vais devoir recommencer à zéro.

img_7112.jpg

Mais s’il y a bien une chose dont je suis sûre, c’est que je serais en meilleure santé et surement beaucoup plus performante. Ce n’est qu’une question de temps.

En attendant, je vais m’autoriser quand même une activité sportive pour conserver les fondamentaux : du gainage, du yoga et peut-être de la piscine. Mais l’objectif c’est vraiment de bien manger, de me remplumer et de retrouver la forme ! (ceci fera aussi l’objet d’un article).

Vous l’aurez compris, la saison de triathlon n’aura surement pas lieu. SNIFF. C’est le plus difficile à accepter et encaisser car je m’étais lancée ce défi cette année.

C’est difficile car je vais devoir accepter que ce ne soit pas pour moi mais pour les autres. Je vais devoir chasser la frustration au service d’une santé.

Mais les choses n’arrivent pas sans raison non? 

Cela ne m’empêchera pas de continuer à vous donner mes petites astuces. Quoiqu’il arrive, le sport c’est bon la santé !

Et le point positif, c’est que ce n’est que provisoire !

 

10 réflexions sur “Pourquoi j’arrête le sport

      • The teapot library dit :

        A partir du moment où ça va à l’encontre de ton métabolisme naturel, c’est difficile, que ce soit pour maigrir ou grossir. Bon courage en tout cas, je te souhaite de grossir vite pour pouvoir rapidement recourir et ne pas trop perdre de ton entrainement 🙂💪🏃‍♀️

        J'aime

      • Elodie dit :

        Et bien quelle nouvelle ! Je ne m’y attendais. Mais ce n’est que provisoire le temps que tu te requinques. Ta santé est plus importante. Déjà tu as mis un mot sur ce que tu as donc tu vas pouvoir essayer différentes choses pour résoudre ce qui te fais du mal et c’est déjà un bon point. Bon courage pour cette période à venir. Heureusement tu es bien entourée ça aide. Tiens nous au courant et remets toi bien en forme 😊

        J'aime

    • Nathalie dit :

      Quand le corps ne suit plus c’est difficile d’avancer…:( le mien m’a lâché il y a très peu de temps et c’est mon osteo qui m’a fait ouvrir les yeux en me parlant de burn out. Je viens de poser ma démission et je revis (j’ai eu la chance de trouver un autre job rapidement) enfin après 1 an…où j’avais mis la cap entre parenthèse car j’avais plus le goût à rien.
      Je te souhaite un bon rétablissement, et prends le temps de revenir plus forte et à bientôt sur les courses dans le coin.

      J'aime

  1. Au régime ! dit :

    Je découvre ton blog en cherchant des témoignages autour du triathlon sur wordpress. Ton article m’a parlé, même si j’ai le problème inverse) et j’espère que tu vas réussir à gagner du poids ! En te lisant je pensais effectivement au yoga et pilates. La difficulté est de prendre du poids, mais du bon poids, sans se détruire la santé. Je suis inscrite au blog de pêche et églantine, sur wordpress aussi et qui a le même souci que toi. Elle en parle dans cet article : https://pecheneglantine.fr/2019/02/17/je-veux-grossir-prendre-du-poids/

    Cela peut te donner des pistes… 🙂 Bon courage !!
    Lya.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s