La Renaissance professionnelle

Cela fait bientôt 1 mois que j’ai commencé mon nouveau job. C’est nouveau et frais. C’est ressourçant, motivant et cela m’a redonné confiance. 1 mois c’est peu mais je peux aujourd’hui parler d’une Renaissance. Comment se remettre sur pied après avoir enterrer son précédent job? C’est la réponse du jour !

Perdre son travail ou se séparer de tout autre manière n’est jamais le meilleur moment de notre vie. Même si une part de soulagement peut subvenir. On peut être amené à se remettre en question et à très mal le vivre. Pour ma part, ça a été mon statut de nouvelle maman qui m’a fait défaut. Pour autant, j’ai appris aujourd’hui à en faire une force!

Quid de ce nouveau départ et comment bien s’y prendre? C’est parti !

Prendre le temps de se retaper entre temps

Si vous avez quitté votre job et que vous avez décidé de vous donner un nouveau départ, vous allez dans tous les cas devoir respecter une période de pause. Vous vous voyez débarrasser votre bureau un vendredi et arriver dans un autre le lundi ?

Si vous en avez la possibilité, prenez une pause avant d’attaquer votre nouveau job ! Vous devez également penser que, bien souvent, la première année qui suit la reprise d’un nouveau travail est une année qui peut être intense : validation de la période d’essai, peu de congés acquis, besoin de faire ses preuves …. Tous ces éléments vont forcément vous demander un niveau d’investissement. Aussi, il vaut mieux arriver frais et disponible quand on commence un nouveau travail.

Prenez du temps pour vous et pas seulement pour passer du temps avec votre conjoint ou vos enfants. Faites-vous un vrai plaisir, quelque chose que vous ne prenez pas le temps de faire autrement. Bref, chouchoutez-vous !
Faites comme moi, coupez-vous les cheveux, osez un changement pour aller de l’avant !

woman taking a photo of orange tulips
Photo de Anastasiya Gepp sur Pexels.com
Ne pas être parano

Vous avez quitté votre job parce que vous n’étiez plus en phase. Cependant, il est clair que vous pouvez avoir des séquelles, parfois visibles, ou pas. Le gros risque est de tomber dans la paranoïa et continuer de penser que vous allez avoir des problèmes.

Au début, je stressais à mort quand je n’étais pas à l’heure. Mais en fait, il y a des entreprises pour lesquelles l’heure de votre patron n’est pas la vôtre ni celle de vos collègues. En bref, il n’y a pas forcément d’heure. J’ai mis du temps à arrêter de mon conformer dans une routine horaire stressante et maladive.

Maintenant, à contrario, je me surprends parfois à partir à la bourre pour aller chercher ma fille chez la nounou. Preuve que j’ai enfin décroché de ma montre et ne suis plus dans la psychose.

Aussi, dites-vous que cette nouvelle boîte, vous l’avez choisie et que normalement, ses valeurs répondent à ce que vous attendez.
Vous ne devriez pas être déçu alors exit les mauvaises pensées et croquez ces nouvelles opportunités à pleine dent !

Ce que vous avez appris de votre précédente expérience

Nous ne sommes pas non plus des enfants de cœur et devons aussi nous remettre en question. Quels étaient vos points faibles ? Vos points à améliorer ? Les personnes, dans cette nouvelle boîte, ne vous connaissent pas. Il est donc temps de vous montrer sous votre meilleur visage et de faire quelques ajustements.

Votre « échec’ sur votre précédant poste ne doit pas être vu comme un échec justement. Vous devez puiser de cette expérience pour vous sentir plus fort et plus confiant. Après tout, si vous avez été recruté dans une nouvelle boîte, c’est que vous avez une valeur au yeux de cette entreprise.

Si vous êtes jeune maman et que cela vous a desservi avant, pensez qu’aujourd’hui, c’est une force. Quelle maturité avez-vous aujourd’hui? Surement plus qu’avant. En général, on est plus posées et on inspire confiance. On a la hargne et l’envie de réussir.

Après tout, être maman c’est un aussi un tremplin !

man in red crew neck sweatshirt photography
Photo de bruce mars sur Pexels.com
Le changement comme source de motivation

L’humain est comme ça. Quand on moisi dans un bureau, on a encore moins envie d’en sortir. Avec le temps, nous sommes blasés et clairement il n’y a plus d’envie. Envie de rien. La motivation est au point mort, absente. Et c’est le cercle vicieux.

Ce changement de vie professionnelle va rouvrir le champ des possibles. Si cette nouvelle entreprise vous offre une considération certaine, vous allez, tout naturellement, réouvrir des possibilités. Vous déplacer ? Prendre un projet ambitieux ? Ajuster vos horaires de travail ? Je suis certaine que cela va devenir possible.

Dans tous les cas, le renouveau devrait être source d’optimiste et non pas de stress et de peine. De beaucoup de témoignages que j’ai reçu, j’ai souvent entendu la même chose, cette notion de RENAISSANCE.

Je revis, me disaient-elles …

 


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s