Guide 2.0 pour changer de job

Pour faire suite à mon article sur l’enterrement professionnel, il était temps de passer à la renaissance et de mettre en place un plan d’attaque pour relancer sa vie professionnelle après quelques déconvenues. Que ce soit après la naissance de votre enfant ou au cours de votre vie, vous avez le droit de vous ouvrir de nouvelles portes.

Des études à la vie professionnelle

Avant, nos parents étaient capables de faire leur carrière dans la même boîte. Aujourd’hui, le monde tourne à une vitesse folle, les transactions aussi et les mercatos professionnels aussi. On a plusieurs vies dans une seule, on a plusieurs jobs dans une vie.

Depuis que je suis dans la vie active (9 ans), j’ai occupé 5 métiers dans 4 entreprises différentes. Cela ne fait pas de moi quelqu’un d’instable mais je me considère plutôt comme quelqu’un de curieux. A chaque fois, quand je me sentais mal à l’aise ou pas dans mon élément, j’ai toujours cherché une porte de sortie. Mais j’ai bien réfléchit avant.

Les bonnes questions à se poser avant de changer

Vous ne pouvez pas tout claquer du jour au lendemain. Et pour plusieurs raisons.

Savez-vous ce que vous perdez versus ce que vous pouvez retrouver?

J’ai déjà quitté une boîte pour y retourner par la suite. Il y a des moments dans la vie où on a le droit de douter, surtout quand on est jeune. Et je pense que, parfois, il est bon d’aller voir si l’herbe est plus verte ailleurs afin de se rendre compte de ce que l’on peut perdre ou gagner.

C’est pour ça qu’il est intéressant, si vous le pouvez, de garder des bons termes avec vos employeurs.

Est-ce que vous avez les moyens financiers de le faire.

Vous verrez, vous en verrez beaucoup des gens qui vont vous dire : prenez-le ce virage à 180, vous n’avez rien à perdre. Heuuu, je n’ai jamais été trop d’accord avec ça. Quitter son job sans rien derrière c’est potentiellement perdre des revenus. Or, quand on a non seulement l’habitude de vivre avec un certain de vie ou encore pire, que vous avez déjà du mal à joindre les deux bouts, vous y réfléchirez quand même.

Ca a été mon cas. J’ai mis du temps à me décider car j’étais tenu financièrement. On vient d’avoir Clarysse et clairement je n’étais pas encore prête à m’asseoir sur ce qu’on était capable de faire pour elle.

Alors si vous rester pour des raisons financières, ce sont aussi de bonnes raisons, même si c’est difficile.

Au final, vous avez envie de faire quoi?

C’est THE question. Si vous la réponse alors FONCEZ.

man wearing black dress pants and brown dress shirt

Photo de rawpixel.com sur Pexels.com

Comment s’ouvrir aux opportunités

Une fois que vous êtes dans une démarche pour voir ailleurs ou autre chose, vous allez pouvoir être à l’écoute de nouvelles opportunités. Voici quelques conseils :

  • Mettre à jour son CV papier ainsi que son profil sur les réseaux professionnels (Linkdn, Viadeo..)
  • Sélectionner vos offres : gardez bien en tête que vous allez être plusieurs à postuler à la même offre. Si vous voulez rester dans le même domaine de compétences, alors il sera plus simple de trouver des offres. A contrario, si vous voulez vous reconvertir, la case formation sera un passage quasiment obligatoire avant de postuler.
  • Les opportunités sont partout : consultez les sites internet, les boîtes d’intérim, les cabinets de recrutements et faites même du port à porte. N’ayez peur de rien; Vous n’avez rien à perdre.
  • Faites marcher votre réseau : utilisez les réseaux sociaux à bon escient. Des gens doivent connaître des gens qui connaissent des gens qui cherchent du personnel.

Personnellement, j’ai trouvé mon job actuel sur LinkdIn en répondant à une annonce. J’avais pris un abonnement premium (gratuit les 30 premiers jours). Je n’ai même pas eu besoin de passer à l’abonnement payant. Mais c’est quoi un abonnement payant si derrière vous trouvez un nouveau job?

Vos valeurs seront plus importantes que le reste
adult auto automobile body

Photo de Fancycrave.com sur Pexels.com

Ceci n’est que mon avis personnel mais au delà de vos compétences, votre personnalité, ce que vous êtes et ce qui vous anime reste une richesse incommensurable. N’ayez pas peur de dire qui vous êtes, de parler de vos passions, de vos valeurs et de votre vie. Ne vous mentez pas et ne mentez pas.

Soyez fier de qui vous êtes. Si vous n’êtes pas mobile par exemple, ne mentez pas pour espérer décrocher un job. Car quand vous serez devant le fait accompli, ça va vous faire tout drôle.

Dites-vous que si votre profil plaît, peu importe vos contraintes, vous avez une chance d’avoir votre place (si bien sûr le poste reste en adéquation avec ce que vous pouvez fournir).

SOYEZ SINCÈRE ET VRAI.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s