On débute la natation?

Il y a 3 ans, dans une piscine de camping, Teddy m’a appris à nager le crawl. Avant, je nageais mal voire très mal. Et cela me posait vraiment problème. Maintenant, je nage plus et je me suis contrains à le faire en m’inscrivant au triathlon. Mais ce n’est pas sans bien s’équiper. Liste de courses d’une novice.

Les bienfaits de la piscine

Faire du sport est bon pour la santé et la natation est certainement un des sports qui y contribue largement. Souvent, quand vous avez mal au dos, vous vous dites qu’un petit plouf ne ferait pas de mal. Et vous avez raison.

Pendant la grossesse, la piscine est une excellente alternative. Vous flottez, vous avez l’esprit ailleurs et ça fait du bien. J’ai pris plaisir à nager vraiment pendant la grossesse car c’était vraiment le sport que je pouvais faire sans trop de contraintes.

Si vous nagez pour le plaisir, ça va aller mais si vous commencez à vouloir aller un peu plus loin, vous allez entendre des termes un peu bizarres : plaquettes, pull buoy ou encore palmes.

Mais à quoi bon cela sert-il ?

La base pour nager

Cela paraît évident mais la base pour nager et la détention d’un maillot de bain. En fonction de votre pratique, il est essentiel de bien choisir votre maillot. En toute franchise, c’est le tissu au niveau des fesses qui s’abîme en premier. Et on ne peut pas nier que les produits de traitement des piscines peuvent altérer le tissu avec le temps.

Aussi, veillez à contrôler de temps en temps l’état de votre maillot de bain. Quand il commence à boulocher, c’est mauvais signe.

Enfin, le deuxième accessoire incontournable pour moi reste les lunettes de piscine. C’est essentiel pour mettre la tête sous l’eau et voir ce qui s’y passe.

Il faut bien les choisir à la tête de votre tête afin que l’étanchéité soit garantie.

Pour aller plus loin

img_5836

Le pull buoy et une planche

Cet accessoire au nom étrange n’est ni plus ni moins qu’un petit flotteur que l’on place entre les jambes afin de concentrer le travail sur le haut du corps. En général, on le place au niveau du pubis.

Vous pourrez constater que le pull buoy n’est pas symétrique. Vous aurez souvent une partie plus grosse que l’autre. Aussi, c’est la partie la plus grosse qui va vers le fond du bassin et donc devant vous quand vous le positionnez entre vos jambes.

Vous pouvez aussi vous servir du pull buoy comme « planche » à placer au bout de vos bras pour faire des battements de jambes. Sinon, choisissez une planche.

Budget : en entrée de gamme, comptez 6 euros.

L’élastique

L’élastique a une utilité pour aller encore plus loin avec le travail du pull buoy. Vous pouvez ainsi nouer vos chevilles avec élastique.

Cela peut faire peur mais rassurez-vous, vous n’allez pas couler.

Travailler avec un élastique permet de concentrer encore plus l’effort sur le haut du corps et d’accentuer le gainage.

Budget : en entrée de gamme, comptez 2 euros. Vous pouvez très bien aussi prendre un élastique basique du moment qu’il maintient bien vos chevilles sans pour autant vous les broyez.

Les plaquettes

img_5831

Les plaquettes sont des accessoires que vous mettez aux mains. Ces accessoires vont vous permettre d’augmenter le volume d’eau déplacé et de travailler sur votre technique de nage.

Et comme vous emmenez plus d’eau, vous allez muscler un peu vos petits bras.

Les premières fois où j’en ai utilisé, je ne vous dis pas comment j’ai eu mal aux bras après.

Budget : en entrée de gamme chez décathlon, comptez 9 euros.

Les palmes

À contrario, les palmes vont vous aider à travailler vos jambes. Nager avec des palmes est un sérieux atout pour le galbe des jambes et la tonicité musculaire.

Au début, vous verrez, vous sentirez bien le travail dans les cuisses.

Pour le confort et l’hygiène

img_5834

Le bonnet de bain

En compétition, c’est obligatoire. Pour le reste du temps, je ne peux que conseiller d’en porter un, même si clairement il faudra repasser côté style.

Premièrement, le bonnet protège les cheveux des agressions liées aux produits de traitement.

Ensuite, pour de questions d’hygiène c’est quand même bien de garder tout le contenu de nos cheveux pour nous.

Enfin, c’est quand même beaucoup plus confort de n’avoir aucun cheveux qui traîne sur le visage quand on nage.

Le pince-nez

Vous avez vu des personnes avec un truc bizarre sur le nez. C’est sûrement un pince-nez. Cela empêche l’eau de rentrer dans le nez.

Personnellement, j’ai beaucoup de mal à nager sans car j’ai toujours de l’eau qui rentre dans le nez. Je ne sais pas gérer l’expulsion de l’eau de mon nez et je finis par avoir mal à la tête.

Les claquettes

Simplement pour des raisons d’hygiène, je ne peux que vous encourager à porter des claquettes à la piscine.

Cela évitera aussi les glissades non contrôlées.

Détails de mon équipement

Pullbuoy et planche : Marque Speedo™- en Vente chez Sobhi Sport Rennes

Plaquettes : Marque Nabaïji™ – en vente chez Decathlon

Elastique : Marque Nabaïji™ – en vente chez Decathlon

Lunettes : Marque Nabaïji™ – en vente chez Decathlon

 


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s