Mon histoire avec le sport

Il s’est passé quoi dans ma vie pour que j’aime le sport? Je crois surtout que tout est une histoire de rencontres, de virus. J’ai été contaminée. J’ai voulu faire comme les autres et puis j’ai développé ma propre pratique, avec mon niveau et mes capacités. Focus sur mon histoire d’amour avec le sport.

Ça part d’une envie de faire comme une copine

Petite, mes parents nous ont incité à pratiquer une activité sportive. On a tenté pas mal de choses avec mon frère et puis en 6ème, ma meilleure amie s’est inscrite au basket. C’était Camille. Et clairement, j’ai fait pareil, juste pour faire comme elle. Pour ne pas être séparée d’elle dans cette activité. Et on a partagé cela pendant beaucoup d’années. 12 pour moi au total jusqu’à mon arrivée à Rennes en 2007 où j’ai difficilement pris du plaisir à jouer dans un nouveau club.

Je voulais pratiquer dans la joie et la bonne humeur et moins dans la discipline. Je ne voulais plus être contrainte. A ce moment-là.

Mais j’ai quand même passé de belles années avec le basketball. On a quand même bien rigolé avec toutes ces hommes et femmes que j’ai pu rencontrer.

Il y a des moments aussi où le sport n’est plus dans ton mode de vie

IMG_2586

Cette période 2007-2010 a été la période où j’ai accentué ma vie sur les études et les jobs étudiants. Le sport n’avait donc pas du tout une place primordiale dans ma vie. Je ne me rappelle même pas pratiquer vraiment, par manque de temps surtout. Et puis, les rencontres au fil du temps et mon arrivée chez Décathlon ont déverrouillé de nouveaux les choses. Et il y a eu Lucie, un amour de jeune femme avec qui j’ai partagé de belles années en magasin et qui m’a donné l’envie de courir et d’aimer ça. On a préparé mes premiers 10 kilomètres et on s’est peu quitté, la course à pied et moi.

En 2012, j’ai changé de travail. J’ai quitté mon poste de responsable de rayon pour un poste plus sédentaire. Plus posé. Et j’ai passé plus de temps à manger des chips et des gâteaux devant mon ordinateur !

Et un jour, j’ai retrouvé Lucie à Malte. Elle m’a emmené faire une séance de sport et j’ai compris que je me traînais bien trop les fesses ! Prise de conscience, je devais me ressaisir !

Il y a des moments où le sport devient ton garde fou

IMG_5446

Et puis il y a des moments dans la vie où tu veux oublier ou tout simplement combler le temps. Un run de 2 heures, ça en vaut 3 heures. Le temps de t’habiller, de sortir, de rentrer et te laver. Et le temps passe. Et ça m’a servi à combler mes longues heures de célibat !

Ça m’a permis aussi de faire face à des situations parfois stressantes au travail. Etre plus zen au quotidien, moins sur les nerfs. La course à pied m’a permis de laisser ma rage sur la route et de repartir avec des bonnes ondes.

Ça a été l’histoire de ma vie de 2013 à  2016. Je suis devenue pratiquante régulière de sport. Voire même parfois un peu trop …

Je participais à beaucoup de courses en Bretagne. J’ai décidé de faire mon premier semi-marathon avec un ami de mon père. Un merveilleux souvenir. Et en parallèle, je me suis inscrite en salle de sport. Ces années ont été de loin les plus enrichissantes en terme de rencontres sportives. 

Et quand le sport te fait rencontrer l’amour

20160116-Troisnenettesenbasket-Formstation-55

Au fond de moi, j’étais persuadée que le sport me ferait rencontrer mon âme sœur. En même temps, ça paraissait évident que mon futur serait sportif !

Un jour d’octobre 2015, il est arrivé sous mon nez ! Improbable avec ses grandes chaussettes ! Et c’était bien lui. Teddy et moi ne nous sommes jamais quittés et notre amour pour le sport s’est aussi lui renforcé au fur et à mesure des jours. Je lui ai fait aimé la course à pied et lui le vélo.

Et aujourd’hui, on est partis tous les deux pour faire du triathlon. C’est toujours plus facile quand on partage les mêmes passions, pour se comprendre.

Aujourd’hui, le sport fait partie de ma vie comme une envie de faire un gâteau, cuisiner ou faire de la couture. Je me sens toujours mieux quand je fais du sport. Parfois c’est pour fuir, pour rigoler ou pour garder la forme ! Mais une choses est sur, c’est vital !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s